• Chez Tanit Immobilier Nous Croyons En Chaque Projet

Sections de l’article

    En France comme ailleurs, la location immobilière a pris une ampleur telle que le droit du bail a parallèlement connu un essor sans précédent.
    Du régime général du bail figurant dans le Code civil en passant par les régimes spécifiques applicables aux différents types de baux, (habitation, professionnel  commercial) la location immobilière a su drainer l’attention des juristes, économistes, politiques, et professionnels de l’immobilier.

     Le domaine de la location immobilière s’est tout naturellement diversifié en raison des besoins économiques et sociaux. Pour répondre à ces besoins, sont apparus des concepts tels que les « logements sociaux » pour les personnes disposant de revenus modestes, les « logements meublés » pour celles qui ne sont pas en mesure de meubler un appartement, les locations de terrain également, pour répondre à un besoin spécifique, ou de stationnement, avec les problèmes accrus des centres villes.

    De même, fonction de l’usage voulu du bien loué, ou de la durée de location envisagée, il peut s’agir d’une résidence principale, d’une location étudiante pour la durée de l’année scolaire, d’une location de courte durée pour les vacances.

    Au sein de la location saisonnière, il existe un type de location un peu particulier, réalisée à titre gratuit dans la quasi majorité des cas : l’échange de maisons. Cette nouvelle pratique tend à se généraliser progressivement et argue d’un nouveau type de vacances, basée certes sur un souci d’économies financières mais également sur un nouveau type de vacances, à la découverte d’une vie chez l’habitant.

    D’autres types de location concernent plutôt le domaine professionnel.
    Ainsi, il est fréquent que des appartements soient mis en locations de bureaux pour les sociétés. Les règles sont également particulières pour ce qui est de la location de local commercial.

    Les logements peuvent être classés en DEUX GRANDES CATÉGORIES : ceux qui sont déjà pourvus de mobiliers, et ceux qui n’en sont pas pourvus à la date de signature du bail.

    On parle respectivement de LOCATION MEUBLÉE et de LOCATION VIDE.
    Chacun de ces types de location obéit à un régime juridique différent.

    La classification du bail immobilier peut également dépendre du fait qu’il s’agit d’un logement neuf, ou d’un logement ancien. Les principales différences se situent au niveau de la performance énergétique de l’immeuble, et concernent la possibilité de défiscalisation immobilière. 

    in Location
    Est-ce que cette article a répondu à votre question?